Cet article est utile ?
air malta

Bien que l’avion soit le moyen de transport le plus rapide et qui garantit le plus de confort, il n’est pas toujours simple de suivre les différentes procédures. Pour certains, prendre l’avion peut engendrer une peur bleue, notamment pour les personnes souffrant d’aviophobie. Comment faire pour que son voyage en avion se passe bien ? Comment ne pas rater l’avion et que faire pour surmonter ses peurs de prendre l’avion ?

Les précautions à considérer pour ne pas rater son vol

Arrivée à l’heure indiquée est la seule précaution la plus fiable pour ne pas rater son vol, ce qui peut parfois relever d’un vrai parcours du combattant. Cela peut même entraîner une vraie angoisse et du stress. Voici les quelques conseils pouvant vous aider à arriver bien à l’heure :

  • Prévoir largement de temps avant le décollage : pour certains vols, il arrive qu’on nous demande d’arriver 3 heures avant le départ. Ceci afin de réaliser à temps les modalités d’embarquement et autre. Il suffit de le respecter.
  • Prévoir à l’avance un parking si on décide de se rendre à l’aéroport en voiture : il existe désormais de nombreuses sociétés spécialisées qui vous aident à trouver une place de parking à l’aéroport en moins de deux.
  • Rassembler tous vos documents d’identité, billets d’avion, visa et autres dossiers de voyage au lendemain de votre départ. Une tâche qui semble anodine, mais qui peut vite vous rattraper si vous le faites au dernier moment.

Dans le cas où quand bien même vous avez raté votre avion, il existe des droits dont vous pouvez profiter en fonction de la compagnie aérienne avec laquelle vous allez voyager. Dans certains cas, vous pouvez profiter d’une compensation financière.

Les conseils pour vaincre son aviophobie

Prendre l’avion n’est pas toujours évident pour la plupart d’entre nous. Cependant, il y a ceux qui ressentent une peur irraisonnée quand il est question de prendre l’avion. C’est ce que l’on qualifie par aviophobie.

Avec une angoisse particulièrement élevée, cet état peut aller jusqu’à des palpitations cardiaques. La personne souffrante peut également trembler, avoir des difficultés à respirer ou être complètement terrifiée. Comment faire pour le surmonter ?

·      Bien se préparer avant le voyage en avion

Avant de prendre l’avion, vous pouvez vous préparer au mieux afin que tout se passe sans encombre et que vous puissiez vous concentrer sur la maîtrise de votre anxiété. Quand certaines affaires ne sont pas parfaitement en ordre, cela pourrait vous angoisser davantage. Au moment de l’embarquement, vous devez être tout à fait détendu. Vous pouvez dans ce cas adopter différentes méthodes de relaxation, telle que la méditation.

·      Adopter l’aromathérapie

Cette pratique consiste à déployer des huiles essentielles. Elles permettent notamment de se sentir apaisé et moins anxieux. Vous pouvez par exemple choisir la lavande qui permet de traiter les cas de nervosité. Vous avez aussi l’huile essentielle de menthe poivrée pouvant vous aider dans le cas d’une fatigue psychique. Il y a également la marjolaine pour bien se détendre.

·      Prendre des séances de thérapie

Si l’aviophobie est arrivée à un stade particulièrement avancé, seule la thérapie peut vous aider. Elle permettrait effectivement de lutter durablement contre votre peur de prendre l’avion et d’éviter qu’il ne vous soit pas handicapant. Un thérapeute peut vous aider à identifier l’origine de votre angoisse et vous aider à la surmonter.

La question du poids et de la taille des bagages

Il y a des poids et des tailles standards à respecter pour les bagages des voyages en avion. Vous devez vérifier au préalable que les vôtres ne dépassent pas les normes avant de rejoindre l’aéroport. Dans la majorité des cas, un passager peut avoir droit à un bagage en soute d’environ 23 kg avec une taille maximale d’à peu près 158 cm (hauteur + largeur + longueur).

Pour les bagages à main, ils ne devraient pas dépasser une dimension maximale de 56 cm x 45 cm x 25 cm. Les poignées et les roulettes étant incluses. Quant à son poids, il ne doit pas dépasser les 10 kg. Cependant, cela peut varier en fonction des compagnies aériennes. Il sera donc plus réfléchi de le vérifier.

Si vos bagages dépassent ses normes, il se peut qu’on vérifie vos affaires sur le comptoir. Pour certains cas, vous allez devoir payer des frais supplémentaires. Aussi, penser à sécuriser vos valises à l’aide d’une serrure de sécurité ou d’un cadenas homologué. Choisissez le bon gabarit et prenez soin de vos objets valeureux.

Passer les contrôles de sécurité dans les meilleures conditions et sans encombre

L’une des étapes que l’on redoute le plus avant de prendre l’avion est le passage aux contrôles de sécurité. Bien qu’on soit tout à fait clean, les agents de contrôle ne manquent pas de trouver à redire. Afin que ce moment se passe sans encombre, il existe quelques astuces qu’il est possible d’adopter.

On vous recommande notamment de ne pas porter des bottes ou des chaussures montantes. Il vous sera effectivement demandé de les enlever. La ceinture n’est pas non plus conseillée si possible. Votre valise ne doit pas comporter des objets susceptibles de provoquer les appareils de contrôle. Pas d’ordinateur portable ni de téléphone. Ils devraient être dans votre sac à main.

Il y a également la question des liquides qui peuvent ou non voyager dans les avions. Prenez conscience de ces détails avant de voyager si vous souhaitez que tout se passe bien. Dans le bagage à main, entre autres, il n’est pas possible d’embarquer des liquides de plus de 100 ml. D’autres objets sont aussi interdits en cabine. Renseignez-vous là-dessus.